Mes Revues Littéraires

La Librairie de Téhéran, Marjan Kamali.

Pour ce premier article de 2022, je prends le temps de vous souhaiter de nouveau une belle et heureuse année !

C’est avec une lecture magnifique qui a su me tirer les larmes que je reviens en force ; si vous aimez les histoires d’amour où celui ne s’éteint jamais, perdure à travers les épreuves et malgré les douleurs, les histoires d’amour vraies, authentiques, retentissantes, déchirantes, la librairie de Téhéran est sans aucun doute fait pour vous !

Note : 5 sur 5.

La première fois qu’on m’a raconté une histoire d’amour, je t’ai tout de suite cherchée, sans savoir à quel point l’amour était aveugle.

Rûmî

TITRE : La Librairie de Téhéran

AUTEUR : Marjan Kamali

ÉDITÉ PAR : Hauteville

NOMBRE DE PAGES : 384 pages

DATE DE PARUTION : 18 Août 2021

GENRE : Roman, Historique

PRIX : 18,90€ (broché) / 9,99€ (e-book)

RÉSUMÉ : Les amoureux ne se rencontrent jamais par hasard,
Chacun abrite l’autre dans son cœur depuis le début.

Téhéran, 1953.
Les parents de Roya veulent le meilleur pour leur fille : ils l’inscrivent dans un prestigieux lycée de la capitale, espérant bien faire d’elle une savante, une intellectuelle, une femme capable de changer le cours de l’histoire.
La jeune fille fréquente régulièrement la librairie de M. Fakhri, où elle trouve de quoi étancher sa soif de poésie et de littérature. C’est là qu’elle va faire connaissance de Bahman, jeune activiste politique, bien décidé à changer le monde.
La librairie devient dès lors un lieu de rendez-vous clandestins et de résistance. Dans cette période politiquement mouvementée, parmi les recueils des plus grands poètes persans, naît une inoubliable histoire d’amour.

Les livres, les mots, les lettres, l’espoir – tout cela n’a pas de fin. C’est un amour dont on ne se remet jamais.

Que dire sinon que cette lecture m’a retourné le cœur ?

En voilà, une histoire d’amour comme je les aime, du genre à nous faire croire que le premier amour peut durer toute une vie, ne jamais flétrir, ne jamais faner, malgré le temps et l’espace. 

Sans nier les douleurs que ce premier amour nous cause, les douleurs irréversibles qui nous construisent et ne disparaissent jamais.

Lorsque j’ai acheté le livre, son résumé m’avait déjà séduite.

La mère de Roya avait toujours affirmé que notre destin était inscrit sur notre front dès la naissance. On ne peut ni le voir ni le lire, mais toute notre destinée est gravée à l’encre invisible, et la vie ne dévie pas de cette trajectoire. Indépendamment de tout le reste. 

Alors qu’elle n’a que dix-sept ans, dans un Iran en plein effervescence et plein d’espoirs démocratiques, Roya, jeune fille éprise de poésie, se rend dès qu’elle le peut à la librairie de Téhéran, là où tous les étudiants de la ville se rendent, pour profiter de l’expertise de l’affable libraire, M. Fahkri. Un jour, alors qu’elle se perd entre les rayons, le destin met Bahman, un jeune activiste politique luttant pour la démocratie, sur son chemin. 

Alors que les semaines passent, leur relation s’intensifie, jusqu’au paroxysme.

Ce qu’ils ne savent pas, c’est que la librairie de Téhéran cache bien d’autres secrets, des secrets capables de changer le cours du destin, de les mener à leur perte.

Après tout, on n’échappe pas à son destin, il est écrit à l’encre invisible sur notre front depuis notre naissance.

Ce n’était donc pas juste un endroit où étaient entreposés secrètement des tracts politiques, mais une plaque tournante où s’échangeaient des lettres ?

Il est étrange comme les vies se croisent et se décroisent, comme les gens se rencontrent et se perdent, et comme chacune de ces rencontres change notre vie, nous change nous. La librairie de Téhéran balaie la vie de Roya, avec une véritable sincérité sur l’âme humaine et sur ce qu’une vie fait de nous. Joie, espoirs, désillusions, traumatismes, trahisons, maladie, mort. Tout y est.

Sans mensonges, sans faux-semblants.

Si je dois tout de même être honnête et critique, j’avoue que j’attendais un peu plus de profondeur concernant les événements politiques et historiques qui entourent Téhéran. Le climat de la révolution, la lutte pour la démocratie, ne pas céder aux puissances étrangères est bien planté, mais reste quelque peu superficiel malgré tout.

Il est vrai aussi que le roman reprend pour beaucoup les codes des mariages arrangés, des familles qui s’opposent en raison du rang social, mais Marjan Kamali la remet parfaitement à sa sauce.

Oui, le livre n’est pas sans défaut, il comporte une ou deux longueurs un peu trop lyriques à mon goût : pour dépeindre soixante ans de la vie de Roya, Marjan Kamali accélère les années à mesure qu’elles passent, mais n’est-ce pas ainsi que le temps fonctionne ?

« Regarde l’amour,
Il plonge dans la confusion
Celui qui est amoureux.

Regarde l’esprit,
Il fusionne avec la terre
Et la régénère. »

Rumi

Si le livre vous comblera, si vous n’êtes pas convaincu par cette critique – enfin, cet éloge – sachez aussi qu’une adaptation télévisée est prévue par HBO !

Ne dit-on pas que les âmes soeurs finissent toujours par se retrouver ?

Mais l’amour continuera à vivre, les jeunes gens continueront d’espérer, le combat pour la démocratie ne s’éteindra pas.

Une vie en trois cents pages, marquée par l’histoire, marquée par l’amour, hantée par les passé et les souvenirs. Marjan Kamali joue merveilleusement avec les mots, mêle les révolutions du temps à celles des cœurs et des âmes, sans oublier d’éveiller également notre estomac avec cette cuisine iranienne que vous aurez envie de goûter, ni notre désir d’évasion, avec cette fresque colorée et magnifique qu’elle peint de Téhéran.

Larmes et émotions garanties : jetez-vous dans l’aventure, à corps perdu !

2 réflexions au sujet de “La Librairie de Téhéran, Marjan Kamali.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s