Mes Revues Littéraires

Les Belles Apparences, Vi Keeland.

Je vous souhaite un bon 1er Mai ! Aujourd’hui, je vous retrouve pour ma dernière lecture du mois d’Avril ; Les Belles Apparences, de Vi Keeland. Cette dernière découverte, je l’ai fait en lecture commune. L’expérience avec Les Disparus du Clairdelune m’ayant beaucoup plus, j’ai lancé une autre LC avec cette histoire, que j’ai dévoré en quelques jours. Une jolie histoire, et une belle expérience de lecture, et des émotions fortes.

Je n’avais jamais lu d’histoires de Vi Keeland, et j’ai beaucoup aimé cette première lecture de cette auteure. Ce roman est une jolie découverte, et j’ai hâte de vous dire un peu plus ! Tout de suite, les infos !

Note : 3 sur 5.

C’est ça le truc à propos du véritable amour — on n’en voit jamais le commencement ou la fin.

TITRE : Les Belles Apparences (Beautiful Mistake)

AUTEUR : Vi Keeland

ÉDITÉ PAR : Hugo Roman

NOMBRE DE PAGES : 357 pages

DATE DE PARUTION : 09 Janvier 2020

GENRE : New Romance

PRIX : 17,00€ (Broché) / 4,99€ (e-book)

RÉSUMÉ : Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en art-thérapie, elle s’apprête à devenir l’assistante d’un professeur de musique à l’université : Caine West… qui a la réputation d’être froid et antipathique.
Lorsque Rachel arrive à la fac, elle découvre avec embarras que Caine n’est autre que l’homme si séduisant qu’elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille… l’ayant pris pour quelqu’un d’autre.
Bouleversée par cette rencontre, Rachel enquête sur Caine, et découvre que derrière les apparences d’un professeur de musique bien sous tous rapports, se cache un homme sombre qui dissimule un passé douloureux.
Pourquoi Caine a laissé tomber sa carrière de rock star pour devenir un respectable professeur de musique ? Que s’est-il passé dans la vie de Rachel pour qu’elle envisage la musique comme thérapie ?

Une jolie lecture, que j’ai beaucoup aimé découvrir, et très addictive ! J’ai dévoré le roman en l’espace de quelques jours. Pourtant, même si j’ai adoré l’histoire et l’écriture de Vi Keeland, je ne peux pas non plus dire que l’histoire m’a transcendée et a su provoquer un coup de cœur chez moi ; la critique sera donc assez courte, puisque au final, peu de choses m’ont plu ou déplu ! Malgré cela, le roman possède beaucoup de points positifs qui sauront séduire les grands adeptes de la New Romance et des histoires un peu fleurs bleue !

Premier point positif de ce roman : les personnages sont très attachants. Caine est sexy, pince sans rire, tombeur : au premier abord, il apparait comme le cliché du parfait bad boy des romans, hautain et arrogant. Mais lorsque l’on creuse un peu plus loin, nous découvrons un personnage plus complexe, plus profond, tourmenté par les souvenirs de son passé. Rachel, quant à elle est une jeune femme pétillante, drôle, joviale, une forte tête qui ne se laisse pas abattre et qui n’hésite pas à provoquer Caine West, par lequel elle est très vite attirée. Pourtant, nous comprenons vite que Rachel est pudique sur son passé : un passé lourd de sens, et qu’elle tente d’oublier par tous les moyens, la thérapie musicale en tête. Je suis également tombée sous le charme d’Ava, qui m’a fait mourir de rire (surtout lors du premier chapitre), de Charlie, de Lydia et Umberto, ce couple si sensible et si fort que la maladie n’arrête pas.

L’écriture est fluide, la tension entre nos deux personnages justement dosée, ni trop ni pas assez. L’histoire progresse au juste rythme : parfois dans la New Romance, l’histoire entre les deux personnages me semble trop rapide. Ici, ce n’est pas le cas : il y a un fil conducteur qui se déroule lentement mais sûrement, qui fait son chemin. C’est ce qui rend la lecture si addictive ; nous sentons bien que quelque chose lie Rachel à Caine, plus fort que tout, ce qui les empêche de rester loin l’un de l’autre alors qu’ils le devraient. Le climax du roman saura par ailleurs vous surprendre et vous émouvoir !

Cependant, je ne vais pas vous mentir : une fois ce fameux plot twist passé, le reste du roman devient, somme toute, assez prévisible, ce qui est dommage. Ce plot twist, par ailleurs, intervient selon moi un peu tard dans le roman, ou alors aurait demandé un peu plus de développement une fois celui-ci passé : cela me semblait un peu léger sur la fin. Il n’y avait pas tellement de surprises, et c’est ce qui manquait un peu.

Cependant, la relation qui lie nos deux héros, aussi forte que la destinée, m’a touchée et m’a vraiment plus. J’ai trouvé l’univers original avec l’importance de la religion et de la musique faite dans cette intrigue, et le lien unique entre Rachel et Caine. C’était tendre et doux, et en même temps un peu tortueux, juste ce qu’il faut émouvoir nos sensations.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture, mais elle ne m’a finalement pas plus transcendée que cela. Les deux héros sont attachants, leur lien aussi surprenant qu’envoûtant, et l’intrigue originale et tendre. Malgré tous ces bons côtés, inexplicablement, je n’ai portant pas ressenti de morsure au cœur, d’émotions frappantes comme dans les romances qui me saisissent réellement. Je ne saurais l’expliquer, mais quelque chose me manquait. Peut-être un peu plus de profondeur ?

En attendant, je vous recommande la lecture, si vous voulez passer un bon moment, drôle et agréable ! Vi keeland possède un très joli style d’écriture, fluide et rapide, et sait parfaitement doser la tension sexuelle entre Rachel et Caine. Vous passerez des heures très agréables !

Est-ce que vous l’avez lu ? Quand avez-vous pensé ?

1 réflexion au sujet de “Les Belles Apparences, Vi Keeland.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s