Mes Services Presse

Aux Délices d’Amsterdam (1) : Noël Sucré, Emily Chain.

Deuxième service presse de la semaine ! Aujourd’hui, je vous parle d’une romance de Noël : même si nous sommes en route vers des mois plus estivaux, la situation se prête plus au cocooning, à se pelotonner dans une couverture sur le canapé. La crise sanitaire en France nous donne des envies de retrouver la douceur et la magie particulière qui entourent les fêtes de fins d’années pour oublier les tracas du quotidien.

Pour ma part, je n’ai jamais lu de romance de Noël, c’est une véritable première pour moi ! Aux Délices d’Amsterdam était déjà dans ma PAL depuis sa sortie lorsque l’auteure m’a proposé en SP l’histoire de Nolan et Tess, alors je n’ai pas hésité une seule seconde, déjà sûre de l’apprécier. Ma lecture n’a fait que confirmé cette impression, mais en la nuançant malgré tout. Une très jolie découverte bien qu’elle n’ait provoqué de coup de cœur chez moi.

Note : 3 sur 5.

Cette femme n’est pas mauvaise. Elle ne veut juste plus souffrir. Cette constatation m’attriste et me soulage en même temps.

Quelqu’un me ressemble ici.

Nolan

TITRE : Aux Délices d’Amsterdam (1) : Noël Sucré.

AUTEUR : Emily Chain

ÉDITÉ PAR : SoRomance Éditions

NOMBRE DE PAGES : 190 pages

DATE DE PARUTION : 6 Décembre 2019

GENRE : Romance de Noël

PRIX : 12,00€ (broché)/5,99€ (ebook)

RÉSUMÉ : Ils n’étaient pas faits pour se rencontrer, mais la magie de Noël en a décidé autrement…Tess et Nolan n’étaient pas faits pour se rencontrer. Elle est une femme d’affaires, fragilisée par son ex, Tomás, qui l’a abandonnée à la veille de leur mariage. Il est confiseur, hanté par la mort de sa fiancée et de sa mère. Deux personnes aux passés tumultueux qui vont se croiser par hasard à Amsterdam à l’approche de Noël. Tout semble les opposer… Et pourtant, les artifices de Noël ne cessent de nous réserver des surprises ! Sauront-ils laisser leurs blessures de côté pour que la magie de Noël puisse opérer ?Venez découvrir la nouvelle série So Romance sous un Amsterdam enneigé, des confiseries alléchantes… Et des rêves plein la tête.

Ses yeux se plantent dans les miens. Une bouffée d’émotions me submerge.

Ce roman nous plonge au cœur d’un Amsterdam enneigé et empreint de nostalgie, et des douleurs du passé pour nos deux héros, Nolan et Tess. Nolan est le descendant d’une longue lignée de confiseurs et désire se réinstaller dans la capitale après des années à la fuir afin de monter sa propre affaire ; quant à Tess, notre héroïne au cœur de glace qui ne vit que pour les affaires à la suite d’un drame personnelle, se voit catapultée de force dans une ville qu’elle a abandonné deux ans auparavant. Ces deux âmes meurtries par les blessures de leur passé se rencontrent et se retrouvent le temps d’un Noel à la bonne odeur de cannelle.

J’ai adoré l’ambiance tendre et rêveuse qui se dégage de l’intrigue et qui conduisent nos deux héros l’un vers l’autre, malgré leurs chemins ponctués de drames personnels. La magie de Noël, bien présente, se dégage tout au long du roman avec beaucoup de justesse ; l’auteure sait parfaitement mener son histoire, nous surprendre et entretenir le mystère. Cependant, il m’a manqué à plusieurs reprises quelque chose supplémentaire pour réellement m’attacher aux personnages ; de plus, si la qualité de la plume de l’auteure n’est pas à remettre en cause, celui du travail éditorial, en revanche, laisse à désirer.

Il y a des moments où on comprend que ce n’est pas l’instant qu’il faut. Qu’un autre lieu, un autre jour et une autre approche rendront l’occasion unique. Un élément de plus ou de moins qui améliorera ce qui pouvait n’être qu’un fragment de bonheur.

Beaucoup de positif après la lecture de ce premier tome, et qui me donne envie de découvrir la suite des aventures de Tess et Nolan. Je m’attendais à une romance simple, un peu clichée comme toutes les romances de Noël souvent vues à la télé ; rien de cela. Emily Chain mélange parfaitement espoir, désillusion, drame et romance pour une intrigue originale et prenante. Le roman est d’une grande fluidité, se lit sans aucune difficulté et la plume de l’auteure est réellement agréable à lire ; elle nous porte avec facilité tout au long de l’histoire.

Sans réfléchir, je lui prend la main et l’entraîne à l’intérieur. Elle glousse devant mon empressement enfantin, mais obtempère sans rechigner.

Les personnages, sont, pour la plupart, suffisamment développés pour nous permettre d’identifier des personnalité propres à chacun d’eux, avec leurs failles et leurs défauts, souvent trop peu exploitées dans les romans. Ici, l’auteure ne nous dépeint pas deux héros parfaits en tout point de vue : il m’est arrivé d’ailleurs à plusieurs reprises de détester l’un et de m’agacer contre l’autre, sans que cela nuise à la lecture, bien au contraire ; cela les rend bien plus humains, et c’est ce qui moi, me plaît. L’auteure donne de la profondeur à son intrigue et à ces personnages justement par le caractère authentique de chacun d’eux, elle ne magnifie pas les interactions, ne les rend pas irréalistes, ne minimise pas les rancœurs, et dans une romance, cela fait beaucoup de bien. Pour la petite anecdote, mon personnage préféré est sans aucun doute Zoé, la sœur de Tess.

L’intrigue n’est pas superficielle, et le mystère reste entier jusqu’à la fin du tome 1 qui nous laisse sur une conclusion aussi surprenante que bouleversante. Pendant toute la lecture, j’ai tenté d’émettre des suppositions, de comprendre le passé de Tess, mais il n’a rien à avoir avec ce à quoi je m’attendais. L’auteure sait jouer avec nos suppositions. Enfin une romance garantie sans cliché et surtout sans écueils du genre, où les nanas sont trop souvent à la botte du héros ou des cruches écervelées, aux émotions superficielles.

Quand je lui ai répondu que je ne l’abandonnerai jamais, j’étais sincère. Je le suis toujours et c’est ça qui me terrifie.

NOLAN

Dernier aspect que j’ai beaucoup apprécié ; les fêtes de Noël ne sont pas là uniquement pour le décor, il y a un véritable sens à cette période de l’année, et magie qui sert parfaitement l’histoire entre nos deux héros et qui est omniprésente tout au long du roman. Le charme opère des rapprochements et des rencontres inattendus.

Cela reste notre secret si tu veux. Avec moi, tu peux toujours aimer inconditionnellement Noël.

NOLAN

Nos rendez-vous nocturnes, bien qu’au hasard au début, sont devenus pour moi incontournables.

TESS

Premier point négatif, qui n’est au final même imputé à l’auteur : il y a un gros problèmes de travail éditorial. Je n’ai eu que la version ebook, donc je ne peux pas tellement parlé du papier, mais rien qu’a niveau du numérique ça n’allait pas. Ne serait-ce qu’au niveau de la ponctuation, il manque les trois quarts du temps un point d’interrogation, d’exclamation, des phrases coupées qui n’auraient pas forcément du l’être. Je sais que ça peut faire partir du style de l’auteure et c’est toujours agréables d’avoir des structures de phrases qui changent mais ça s’insère mieux dans certaines situations que dans d’autres, et c’est justement à l’éditeur d’effectuer ce travail textuel, pas à l’auteur. Je ne sais pas si c’est à cause de mes études mais c’est vraiment le genre de trucs que je ne trouve pas vraiment professionnel de la part d’un éditeur. La ponctuation, comme l’orthographe, c’est la base d’un texte. J’ai relevé plusieurs « malgré que » et je suis désolée, mais pour une ME ça c’est vraiment une faute de français impardonnable, surtout qu’elle n’y ait pas qu’une fois. Sans être catastrophique, loin de là, c’était quand même du boulot un peu bâclé. Il y a des personnes qui s’en fichent et ne remarquent même pas mais ce n’est pas mon cas donc je me sens obligée de le pointer.

Et encore, pas de version papier pour moi ! Je ne sais pas si c’est pire que la version ebook ou exactement pareil mais c’est déjà de trop. Dommage !

Dans ses bras, je me suis sentie aimée et cela m’angoisse.

TESS

Le deuxième point négatif que je pourrais pointer du doigt est la furtivité des émotions. A certains moments, j’ai senti que l’histoire allait très vite entre Nolan et Tess, peut-être un peu trop ; parfois, il était facile de penser qu’il manquait un peu de développement au niveau des émotions, mais c’est un choix qui peut tout de même s’expliquer, puisque nous avons à faire à deux personnages qui ont décidé de se transformer en bloc de glace après leurs passés désastreux, surtout Tess. De manière plus subjective et moins rationnelle, j’ai sincèrement trouvé que ça manquait à l’histoire, parce qu’au final, les émotions et les ressentis sont à peine évoqués à plusieurs moments cruciaux, bien que cela ne remette absolument pas en cause la profondeur de l’intrigue ou sa complexité. Nolan et Tess restent juste plus mystérieux, et je ne me suis pas tellement attachée à eux, sans nécessairement les détester non plus (enfin, sauf à la fin pour l’un d’eux). Leur relation est adorable, douce et tendre, mais aurait mérité un peu plus de tension à mon sens, encore une fois plus dans le cas de Tess que celui de Nolan.


Une première romance de Noël pour moi, que j’ai apprécié lire et qui m’a vraiment vidé la tête. L’intrigue est bien construite, logique, progressive, et envoûtante : cependant, les émotions et les sensations ressentis proviennent d’avantage des rebondissements de l’histoire, de la surprise, que des personnages en eux-mêmes dont les sentiments manquent un peu de développement pour moi. De même, au niveau du travail éditorial, qui n’a rien à voir avec l’histoire en elle-même, ce n’est tout de même pas terrible, il semble assez clair que l’éditeur a mal fait ou tout simplement bâclé le travail.

Malgré ces quelques défauts, cependant vous fondrez comme un bonhomme de neige devant une cheminée, et le dénouement final saura vous glacer le sang. Difficile de ne pas résister à la tentation de craquer pour le tome 2, qui nous réserve sûrement des surprises et des éclaircissement sur deux personnages encore un peu trop mystérieux à la fin du livre – mais n’est-ce pas ce qui en fait le charme ?

Dans la globalité, je ressors plutôt satisfaite et enthousiasmée par ce premier roman d’Emily Chain pour moi, c’était un réel plaisir à découvrir. La preuve en est que j’ai très envie de découvrir le tome 2 pour répondre aux questions que je me pose et satisfaire ma curiosité. La fin est vraiment belle et en même temps frustrante donc pari réussi pour moi !

Retrouvez-moi sur :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s